Je vous avais promis me révéler un peu plus à vous cette année. Étrangement, c’est moins difficile que je ne le pensais. Même, ça me mène à me poser des questions (…comme si je ne m’en posais pas déjà assez :/ AHAH).  Je lisais un article de ma blogueuse préférée Amber Fillerup dernièrement où elle révélait les choses qu’elle voulait faire avant ses 30 ans. Bon, pour ce qui est du 30, et bien il est franchi. Prochaine étape, le 35, la mi-70 aine. Ouatch. Des blagues, vieillir ne me fait étrangement pas peur. Voici donc édito très savant de ma liste de to-do avant mes 35 ans (dans le meilleur des mondes, aucune pression si ça n’arrive pas…juste une solide coup de 2×4 ahahah blague).

1- Apprendre à jouer de la guitare.

Du côté à mon papa, ce sont de vrais musiciens, mais personne n’en vit. Le sens artistique est très présent mais le côté intellectuel est beaucoup plus valorisé. Mon père, il entend une chanson et peut te la jouer au piano. Pas une affaire à une main un doigt à la fois. La totale. J’ai un malin plaisir à lui faire entendre une chanson et à la lui demander au piano ensuite. Rien à son épreuve. Note: il réussit à merveille les chansons de Céline aussi. Happy me 😀 Donc, durant 5 ans lorsque j’étais plus jeune, mes parents m’ont « obligé » à faire 5 ans de piano classique, me disant que ça prenait une base en musique si je voulais poursuivre avec un autre instrument après. Avec du recul, ils avaient vraiment raison. Cependant, quand mes 5 années ont été completé, c’est vers le drum que je voulais me diriger. Hey oui. Mais clairement, ce choix n’a pas fait l’unanimité ahah. J’ai donc tout arrêté à ce moment. Aujourd’hui, à 31 ans, je sais encore lire une portée, mais je rêve de me remettre à la musique, à la guitare particulière. Si qqn connait un bon professeur dans le coin de St-Roch, peut-être que ce serait le petit kick qu’il me manque pour aller au bout de ce rêve 😉

2- Lancer ma collection

C’est un rêve complètement fou, mais faut me connaître pour savoir que quand j’ai une idée en tête, je l’ai rarement là où vous savez 😉 Je n’ai jamais été aussi heureuse que depuis que je suis travailleur autonome. La liberté d’horaire que m’amène ce style de vie me plaît plus que je ne l’aurais pensé (durant mes 5 ans d’université :/ grrr). J’ai plusieurs choses en tête (oh ça, ne vous en faites pas ), mais entre autre une collection maman-enfant…il y aurait des preneurs si je poursuivais ce rêve? 😛

3- Avoir une voiture électrique

Habiter à St-Roch est merveilleux, no joke, j’en  suis moi même encore à m’en remettre (ma mère aussi ahaha).  Mais clairement, la campagne pour un travailleur autonome qui doit se promener partout, ça vient avec passer une partie de son temps sur les routes. WELL. Je suis passée de 1 plein d’essence par semaine à….3. C’est beaucoup d’essence ça quand t’es rendue que tu dois ajouter cette dépense à ton budget :/ (en passant, j’ai fait mon premier budget à vie à 30 ans lors de ma séparation. ) Je rêve d’être libre de cette dépense et aussi d’enlever de ma conscience que je contribue à détruire notre couche d’ozone. J’aimerais enseigner à ma fille à être consciente de notre rôle dans tout ça, sans toutefois vous faire accroire que je suis parfaitement écolo. J’ai un défaut/qualité, je tolère difficilement l’injustice. Je n’aime pas être dépendante des pétrolières qui peuvent bien faire ce qu’elles veulent car elles savent qu’elles détiennent une emprise sur nous. Rouler vert serait vraiment merveilleux 🙂 ShoutOut à ma copine qui vient de faire ce saut et qui trippe solide. Tu m’inspires 🙂

4- Refaire un « roadtrip » mais avec la grande

Je ne sais pas si vous vous en rappelez (ou si même vous saviez que j’existais à ce moment! ) mais l’an dernier, pour notre premier voyage ensemble, Antoine et moi avons fait un roadtrip sur la côté Californienne. Le rêve. Sans blague, on avait « un peu peur » de vivre 24/24 ensemble dans une van (transformée en logis) mais ça c’est avéré être une aventure que je referais demain matin (même là là). Voyager en se déplaçant est vraiment le fun, ça te permet de moins « organiser » tout (un exploit pour moi) mais plus de suivre la route en te laissant guider. On ne savait jamais où on allait dormir, ça a donné lieu a une nuit en pleine ruelle entre autre AHAH. Eva a beaucoup voyagé plus jeune, ça faisait partie de son quotidien (sans me vanter). On renoue avec l’avion au moins de juin, tellement hâte! Mais ce plaisir d’aventures en famille, j’aimerais tellement pouvoir le lui faire vivre 🙂 Je rêve de retourner en Californie (oui, aimé ça à ce point!), de voir la côté Ouest Canadienne que je n’ai jamais vue ou faire le tour du sud de la France. L’appel est lancé 🙂

Notre van aménagée au départ à San Francisco pour descendre la côte jusqu’à San Diego 🙂

5- Agrandir ma famille

C’est possiblement la question que je me fais poser le plus souvent dernièrement sur le blog. Est ce que je prévois avoir d’autres enfants. Premièrement, cette question ne s’adresse pas qu’à moi mais bien à notre couple, parce que de bonnes sources me confirment que ça ne se fait pas seul un enfant. Alors. ahaha. Oui, Antoine et moi rêvons d’avoir d’autres enfants. En fait, Antoine rêvait d’une très grande famille (lui qui vient d’une famille de 5 enfants). Ses parents sont Européens (maman Suisse et papa Normand) mais se sont établis au Québec, à St-Roch de l’Achigan, pour y faire grandir leurs enfants sur une ferme. La famille est très importante de son côté, tout autant que du mien. On s’est malheureusement rencontré un peu sur le tard pour avoir une famille aussi grande que dans ses rêves. Mais pour l’instant, un projet à la fois, la construction d’une maison est notre priorité (projet qui occupe bien nos moments libres disons pour l’instant ahaha) et nous en reparlerons après. Je dois avouer avoir bien hâte à cette prochaine grossesse, tout autant qu’elle me fait peur, normal j’imagine. Eva rêve d’une petite soeur, Antoine de 3 petits boys…. à suivre 😉

EXTRA – EXTRA – EXTRA (bien qu’un peu n’importe quoi ahaha) 

 

6- Être capable de faire un handstand….JE VAIS TU Y ARRIVER UN JOUR! pt avant mes 35 ans 😀

7- Faire des tresses françaises…pas capableeeeee. Ma poulette trippe sur un moyen temps sur les tresses, ma pauvre chérie. Heureusement qu’on a des copines plus douées! Faut que je m’y mette 🙂