87739395_XS_Fotor

BON LUNDI MATIN!

Dans ma lancée découverte de LA crème pour visage, j’ai la chance de tester plusieurs produits. Ma peau, t’aura jamais connu une année de même 🙂

DSC_3823_Fotor

Cette fois-ci, j’ai testé 2 produits de la gamme BIO d’Yves Rocher. Je ne sais pas pour vous, mais Yves Rocher me rappelle mon enfance. Le fameux catalogue, j’étais tu la seule à le regarder, à encercler dedans et à sentir les parfums dans les replis de page?? Je n’avais pas vraiment remis les pieds dans leur magasin depuis, et j’aurais peut-être dû.

Premier produit essayé, la crème  » Velouté Visage à l’aloès vera BIO « .  Son nom décrit très bienzoom1-23281 le produit: velouté. J’ai adoré ce produit. À part que la petite bouteille est ben belle, la crème sent bon (non toujours pas de foin en vue), elle est vraiment agréable à appliquer et laisse une peau douce et…velouté, vraiment! J’adore quand ma crème de jour laisse une petite brillance sur ma peau, sans qu’elle n’ait l’air grasse pour autant. J’ai a tout coup cet effet avec cette crème. Sans parabène, sans huile minérale et sans colorant, elle est juste parfaite. La compagnie a aussi une conscience écologique et à produit un partenariat avec des producteurs d’aloes vera au Mexique afin de s’assurer que la plante est cultivée selon la tradition et dans le cadre d’une Agriculture Biologique. Son seul petit défaut; elle n’a pas de protection UV, mais c’est vite oublié!

Deuxième essai, le  » Déodorant Fraîcheur à l’aloès vera »….J’aurais tellement aimé enfin trouver un bon déo bio. Hélas, ce sera pour une prochaine fois. J’étais très zoom2-20447optimiste, car au premier jour d’essai, j’ai bien aimé la bille distributrice, le fait que ça ne laisse pas de grumeaux blancs sous les aisselles (si charmants) et que l’odeur sente le végétal, mais le bon végétal 🙂 Malheureusement, le lendemain, j’ai remis de ce même déo et je suis allée courrir…désastre. Je ne mets pas de déo, je vais sentir un peu du « d’sour » mais pas si pire. Avec ce déo, je puais….je puais solide même. Quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi, pour une 3e fois ou j’essaie un déo bio, je pue plus quand j’en mets que si je ne mets rien??? Bon, alors pour les journées sans trop de sports, il est parfait. Il est sans aluminium et fait de 98% d’ingrédients naturels. Toutefois, il peut bien être 5$ et presque qu’entièrement naturel, sentir le swing est drôlement peu intéressant. Dommage.

Il existe d’autres produits dans cette même gamme, comme la crème pour le corps (que j’envisage réellement d’acheter) et un gel douche. Également, pour chaque produit  de la ligne BIO acheté, Yves Rocher s’engage à planter un arbre là où le besoin est le plus criant. D’ici la fin de l’année 2015, plus de 50 000 millions d’arbres auront été plantés. Vous vous cherchiez une raison pour dépenser pour un nouveau produit de beauté? En voici une méchante bonne, et vous pourrez dire à chéri que vous avez « comme » planté un arbre en achetant ce produit….♥

Les engagements Yves Rocher

http://www.yvesrocher.ca/control/main

*** Avant de terminer j’avais envie de mettre quelque chose au clair avec moi-même et avec vous. Beaucoup de produits utilisent l’appellation bio sans toutefois être certifié. Voici les logos qu’il faut connaître et retrouver sur les bouteilles. (Source Châtelaine)

Ecocert (Utilisée au Canada. A remplacé la certification GarantieBio-Ecocert.)
Quoi : Le Québec fut l’un des premiers marchés nord-américains à exiger le contrôle des produits de beauté que les compagnies désirent afficher bio. Celles qui aspirent à recevoir leur GarantieBio-Ecocert doivent prouver que les ingrédients dits biologiques sont réellement issus de ce type d’agriculture. Le pourcentage d’ingrédients d’origine naturelle ainsi que celui d’ingrédients biologiques doivent être inscrits à la droite du logo. L’étiquette BIO signifie que 95 % des composants du produit sont d’origine naturelle, dont un minimum de 10 % issu de l’agriculture biologique. Un minimum de 95 % des composants végétaux est aussi issu de ce type d’agriculture.

 

Enfin, les produits à la fois ECO et BIO ne renferment ni conservateur, ni parfum, ni colorant de synthèse, ni OGM et n’ont fait appel ni à la pétrochimie ni à des traitements ionisants. Cosmébio autorise certains produits de synthèse en quantité minimale, mais exclut les PEG, silicones et autres dérivés pétrochimiques.
Suggestion : le duo crème de réveil et crème de coucher Culture bio d’Yves Rocher : 22 $ et 27 $ les 50 ml.

 

USDA Organic
Quoi : Un programme du département d’Agriculture du gouvernement américain.
Promesse : Les produits portant le sceau USDA Organic contiennent un minimum de 95 % d’ingrédients bio. Le département d’Agriculture autorise aussi la mention « fait avec des ingrédients biologiques » lorsque le produit contient au minimum 70 % d’ingrédients bio. Les emballages ainsi labellisés ne peuvent cependant pas porter le sceau USDA Organic.
Suggestion : le déodorant au jasmin et au pamplemousse biologiques d’Erbaviva : 19 $ les 100 ml. 1 866 933-1744

 

Cosmétique naturel contrôlé

Quoi : Un label attribué par le BDIH, une fédération allemande qui regroupe des entreprises fabriquant médicaments, produits diététiques, compléments alimentaires et cosmétiques.

Promesse : Zéro matière première issue de la pétrochimie, zéro substance d’origine animale, pas de colorant ou de parfum de synthèse, que des huiles (essentielles ou végétales) provenant de l’agriculture biologique (certifiée AB). Les emballages doivent être recyclables et réduits au minimum.
Suggestions : les nouvelles huiles de soin du Dr. Hauschka : de 23 $ à 28 $ les 75 ml. 1 800 663-6226

Et bien, j’en ai appris tout autant que vous! Je serai désormais une meilleure consommatrice de produits bios ou naturels 🙂