À la demande générale, voici mes advices pour tout ceux qui pensent ou prévoient se construire dans les prochains temps. Je le fais pour vous, ahaha pas hyper naturel pour moi de vous parler de moi/nous comme ça, mais si notre petit quotidien (ben ordinaire m’a vous le dire) peut en aider 2-3, alors mission accomplie pour moi 😀

Est-ce que c’est le fun s’auto-construire? Oh my god OUI! Est-ce que c’est facile? OMG non…Est-ce que c’est challengeant? Tout à fait. Est-ce que je le referais, demain matin 🙂

( hey en passant, je ne prends pas pour une guru de la construction ou une preacher de la réno, je fais juste répondre à votre demande de vous jaser de notre parcours….please ne me prenez pas trop au serieux :/ )

Premièrement, avant même de commencer, avant même de rencontrer l’architecte, prenez le temps de vous jaser. Faites vous une date, couchez les enfants, ouvrez vous une bouteille de vin (je recommande une burrata avec ça 😀 ) et parlez SÉRIEUSEMENT du projet. Ce qui vous allume, ce qui vous fait peur, ce dont vous avez envie et pas envie. Parlez et écoutez l’autre, parce la seule et unique clé de ce projet, c’est de vous rappeler que vous le faites à deux.

On l’a fait, en 2017. Le terrain était acheté, le Pinterest commençait à se monter. Parlons en de Pinterest. Y’a le vôtre, et y’a celui de votre homme. Pas un gars de pareil, certains vous diront go avec les idées moi je construit. D’autres auront le leur (pinterest) et d’autres auront juste des idées à droite et à gauche et c’est important de les considérer même si vous êtes convaincues (grâce/à cause) de ce que vous avez vu sur Pinterest. C’est important que ce fameux Pinterest soit fait à 2. Je ne sais plus combien de fois j’ai montré des images à mon pauvre homme absolument pu capable de voir ce fameux P rouge. Et en passant, ya Pinterest et la vraie vie, 2 choses.

Très Pinterest tout ça 😀

Encore dans le avant, et sûrement une des choses les plus importantes à faire, c’est votre (pas TA, votre) liste des MUSTS et des DEALSBREAKERS (allo David Bernard qui utilise cette théorie avec l’amour…moi avec la réno ahaha). Sérieusement, elle nous a sauvé bien des mésententes. Tu créées une liste raisonnable de tes musts pour cette future maison de rêve, des trucs que tu ne pourrais pas te passer. Perso, j’avais en tête un foyer au bois (pc qu’à St-Roch Ouest on a le droit, en fait on a pas mal le droit de faire ce qu’on veut ici ahaha), des grandes fenêtres et des carreaux noirs de l’intérieur et extérieur. Antoine quant à lui voulait absolument une aire ouverte avec un grand espace pour recevoir et une porte-patio géante (pour mon géant préféré). On a tout respecté ça en le gardant en tête tout au long, quite à couper ailleurs. (seul endroit où j’ai du faire un deuil est pour les fenêtres noires, seulement que dans les aires principales par faute de budget…semblerait que ça coûte ben cher la peinture noire :/ je vis bien avec ce deal!)

Bien hangover, il fallait peinturer les rebords de fenetres noirs une pemière couche. Gotta do! (merci steph pour le coup de main 😀 )

Ensuite, le projet se lance. Ça va vite, tout déboule après avoir rencontré l’architecte. Pour en arriver à notre plan final, on a d’abord visité des maisons déjà construites, des projets comme les maisons Bonneville, on a dit ce qu’on aimait dans chacune et ce qu’on ne voulait vraiment pas. On a passé des soirées, assis à la table de la cuisine (avec du vin encore une fois, un projet maison vient avec une alcoolimie élevée ahaha des blagues) à dessiner et sketcher à l’échelle ce dont on rêvait. On a fait finaliser et approuver le tout par un architecte. On était prêts à partir.

Début Août, destruction de l’ancienne maison existante par Antoine assisté d’Eva ahah

Nous, comme les défis ne nous font pas peur, on a décidé de s’installer dans une roulotte, sur notre terrain, le temps de la construction. J’hésite encore entre excellente idée et ne fait jamais ça AHAHA. Pour de vrai, on a eu un été de fou! Pas de pluie, du soleil à profusion, un terrain sans fin, un spot à feu, la grange juste à côté, je pense que tout ça à aider au fait qu’on a vraiment eu du fun (et les copains aussi, eux qui ont finalement passés les week-ends « au camping chez Tony & Virgi » ahaha). Aussi, on était toujours présents sur le chantier, pour les livraisons, le suivi, pour travailler à temps perdu. Pour admirer, rêver et s’encourager de tout ce qui se bâtit devant nos yeux. Pour les soirées (…nuits ahah) qu’on a passé à finaliser de mettre les feuilles de styromousse pour que l’on puisse couler le béton à 7h le lendemain matin mettons. Ce genre de bonnes raisons. Sinon, rester chez vous avec de l’eau courante et une douche adéquate peut aussi être une excellente décision 😛

Le terrain était toujours habité par plein de monde, à notre grand bonheur!

Les dates du début, c’est VITAL de les conserver. Pas grave qu’il soit tard et que vous mangiez du pain grillé sur le BBQ, l’important c’est de s’assoir et de faire autre chose que clouer. C’est un peu comme avoir un nouvel enfant dans sa vie, c’est ben sur que ce sera le sujet principal de conversation de la soirée, mais c’est différent en jaser devant un feu et un verre de vin (vous l’avait dit ahaha) et en plein dans l’action. Parce que, à mon avis, le plus grand défi d’une auto-construction est le suivant: TOUT EST DÉCISION. Les coins de murs, le nombre de poignées sur ta robinetterie, le spot de la bol, l’angle des carreaux de céramique, ETC esti. ahaha. Et dans toutes ces décisions, il faut s’entendre!! Parfois il faut plier, parfois il faut tenir son bout. C’est pour ça que jaser de tout ça « à tête reposée » est la meilleure des choses, le lendemain on se lève et on sait où on s’en va. Un petit w-e de getaway nous a sauvé en septembre aussi. Est-ce qu’on avait le temps? Fuck all. C’est d’ailleurs au retour de ce w-e qu’on a du travailler jusqu’à 1h du matin pour terminer qqch pour le lendemain. Mais sortir était bon pour l’esprit et pour nous booster, pour nous retrouver comme couple pas juste comme partner de chantier. Mettre autre chose que mes bottes de construction était aussi très thérapeutique AHAH

Notre petite escapade à Tremblant!

 

Pas du grand vin (exactement pas ça), pas un grand souper, mais une petite pause.

Y’a une chose aussi que j’ai appris et que je n’ai pas trouvé facile. Quand y’a quelque chose qui ne fait pas ton affaire, faut le dire. Je suis naturellement qqn qui dit les choses, j’hais ça garder ça en tête et la ca devient plus gros que ça ne devrait l’être, mais quand l’autre à de la broue dans le toupet, se démène pour respecter les délais, est épuisé, t’hésite. Avec raison. Ça parfois amené des froids, mais en bout de ligne, cette maison là est autant la tienne que la sienne. T’es ben mieux de le dire là, d’en jaser que de le ronchigner toute une vie après. Y’a une façon de dire les choses aussi, important de se le rappeler.

Finalement, mon dernier hint, liste ta vie. Fais des listes seigneur, tapisse en tes murs, ton frigidaire. C’est incroyable le nombre de choses auquel il faut penser, y’a de quoi ne plus dormir. C’est stressant passer une commande de fenêtres de 25 000$ (montant fictif), quand c’est ZÉRO ton domaine d’expertise (25 000$ de linge j’te fais ça les yeux fermés 😀 ), prends le temps qu’il faut pour réviser toutes tes commandes, tes dates, liste/note tout ça. Aussi parce que c’est encourageant de voir que les choses avancent, progressent, c’est d’la psychologie low budget 🙂 Va faire une petite virée chez Bureau en Gros (on l’a fait 😀 ) et ramasse toi un cartable que tu vas appeler MAISON DE RÊVE! Fais toi des sections, cuisine-sdb-extérieur et classe y toutes tes soumissions mais surtout tes factures. Il va en pleuvoir des maudites factures, et tu peux aussi demander un retour de taxes sur les constructions neuves mais seulement qu’en ayant toutes tes factures. Important de garder de l’ordre dans tout ça. Et l’ordre…c’est le mot d’ordre. (faut m’excuser, ej suis encore fatiguée de toute cette construction AHAHAH)

C’est vraiment hot se construire, on l’habite notre maison de rêve (non-terminée, ça c’est rushant pour un freak comme moi) et on l’aime d’un amour pas possible. Notre été, on ne pourra jamais l’oublier. On a tellement ri, on a été chanceux d’être aussi bien entouré (salut les copains qui connaissent nos fondations autant que nous :D), c’est essentiel! On a été un bon team, pas parfait, on a été challengés (fait quand même juste 2 ans et demi qu’on est ensemble), on l’est encore comme elle n’est pas terminée, mais le bonheur qu’on a à se partir un feu le soir, à prendre une douche (sans être penché pour mon amoureux, le pauvre, qui ne rentrait pas dans celle de la roulotte AHAHA) ou a recevoir n’a pas d’égal. Good job mon babe, on a été hot et forts 🙂

PS: pis tsé, tomber enceinte en plein milieu du projet….AHAHAH 😉

Vous dire le fun que j’ai eu!

 

Mamie, papi, toujours au poste! MERCI xxx

 

Ça, c’est le chateau a eau que mon chum ns a construit…avant qu’il ne caline le camps à terre! On n’avait pas d’eau courante, donc on y mettait notre énorme reservoir à eau.

 

Je pense que je peux dire que la grande a eu un bel été 🙂

 

Même si pas toujours glam 😉

 

Faire autre chose, voir du monde, prendre de petites pauses, la clé!

 

POUVEZ VOUS CROIRE QUE J’ÉTAIS RENDUE TANNÉE DE MAGASINER!  ahaha , mais pas cette journée chez Juste du Pin à st roch 🙂