Ça c’est une bien bonne question. Ma mère a été la première surprise quand je lui ai appris que l’on venait d’acheter un terrain à St-Roch Ouest. Pour mettre ça au clair, St-Roch Ouest c’est un petit village de 180 habitants juste à côté de St-Roch de l’Achigan. C’est là, en campagne, que j’habite.

Chez nous ca!

Si je suis 100% honnête avec vous, ce n’a pas été tant un choix, je vous explique. J’avais un deal avec mon homme. Je quittais mon condo en banlieue, que j’adorais, pour emménager avec lui, dans son appart, à St-Roch. Ouin. Mais le deal était le suivant: on va y vivre, temporairement, pour voir si la vie de campagne me plait, et si oui, nous regarderons pour un terrain. Sauf que….LE JOUR où je suis déménagée, le terrain sur lequel il avait les yeux dessus depuis des années, et de surcroit le dernier terrain vacant de la région, a été mis en vente. Le monde s’est rué, mais on avait les contacts qu’il fallait pour être les premiers à mettre la main dessus. 24h plus tard, aucune idée encore si j’aimais St-Roch ou pas et comment on avait fait ça mais on avait acheté notre terrain, à St-Roch Ouest.

Ce serait vous mentir que de vous faire croire que je suis 100% heureuse ici en campagne. Ça été un enchaînement de choix précipités. Malgré tout, il y a beaucoup d’avantages à habiter ici. D’Abord, j’étais prête à l’isolement que l’on vit en ce moment, je le vis quotidiennement AHAHAH que je me trouve drôle. Mais y’a quand même un fond de vérité, nous avons pu acheter un très grand terrain (90 000 pieds carrés) comme nous sommes en région éloignée…quoi qu’a 15 minutes de Terrebonne. La vérité est que nous n’avons pas réellement de voisins, des 4 côtés de notre maison. Devant c’est un champ de culture, derrière un cours d’eau, à droite des champs et à gauche…des champs! Je ne connais pas encore le nom de mes voisins qui sont a plusieurs minutes de marche de chez moi. Ça a ses avantages, on peut faire des soirées comme on veut sans déranger personne, pas même les vaches que l’on croise plus loin 😛

Antoine voulait être à St-Roch d’abord parce que sa famille a une ferme de chèvres et une fromagerie, et que ses 5 frères et soeurs habitent tous à plus ou moins 10 minutes d’ici. Également, parce que les entrepôts de sa compagnie étaient basés ici. Je dis étaient car l’entrepôt est désormais SUR notre terrain, Antoine y a donc accès en tout temps. St-Roch était donc un choix logique également.

Aussi, parce qu’Antoine a eu la chance de grandir dans un milieu rural et qu’il s’y voyait évoluer avec sa petite famille aussi. Je dis souvent Antoine parce que non ce n’est pas un rêve que je chérissais, c’était clairement plus le sien. La banlieue me plaisait et me plait encore d’ailleurs. Je trouve difficile d’être loin de mon monde, je me suis éloignée de ma famille et je trouve difficile être « loin » des épiceries et commerces, aussi superficiel que ca peut paraître…Je dois toutefois avouer que je m’habitue, presque 2 ans plus tard, à cette campagne, à cette quiétude, à ces paysages pas possibles. J’ai hâte à notre prochain été a se bâtir un énorme jardin que notre terrain nous permet (avec une des terres les plus fertiles comme nous sommes zonés agricoles), à se faire des feux au lieu d’écouter la télé, à pêcher dans notre cour, à voir mes enfants courir dans les champs qui bordent nos 4 pans de maison. Ce n’est pas tout parfait ici, comme ça ne le serait pas non plus ailleurs. Je ne promets pas y rester toute ma vie, mais je fais mon possible pour apprécier tout ce que St-Roch Ouest a à offrir 🙂

Elle elle trippe sur la campagne et moi je trippe solide sur elle. On restera ma poule d’amour xxx